7734510790_l-affiche-du-film-intouchables

De temps en temps, une amitié singulière se tisse entre un membre du personnel et un résident. Une affinité particulière, une tendresse réciproque, une communication naturelle, et deux êtres que tant d’années séparent se retrouvent à partager leur vécu et leur expérience.

Les sensibilités des unes ne sont pas nécessairement celles des autres. Le « chouchou » de Laurence est peut être la bête noire de Magali, et la douce démence de Mme Ti. attendrit Marion tout en agaçant Julie.

C’est ainsi que Coralie et Mme VN. se trouvèrent.

intouchable2140112

Coralie est une aide-soignante de 25 ans. Toute jeune, toute fragile, toute abandonnées des siens. Fille de foraine, et élevée par sa grand-mère, elle n’a jamais entendu de « Tu es belle ma chérie », « Tu es si gentille » ou simplement « Je t’aime » de la part de ses proches. Elle s’est créé, à travers son adolescence, une personnalité opposée à sa nature. Une personnalité provocante, sûre d’elle, qui joue de son corps et de ses rondeurs alors que celles-ci sont justement causes de complexes et de mal-être.

C’est une gentille fille. Une vraie gentille, terriblement sensible, terriblement attachante, et terriblement tête en l’air. Toujours dévouée à son travail et aux résidents, elle remplace les absents, que ce soit le jour, la nuit ou les week-ends. Vénus callipyge au décolleté plongeant et à la mini-jupe, Coralie ne laisse personne indifférent. Maternée par certains ou rejetée par d’autres, c’est une âme torturée qui se cherche, une âme en perdition, qui a trouvé Mme VN.

 

intouchables bis

Celle-ci est une résidente forte, très forte, très très forte. Clouée à sa chaise roulante suite à un AVC, seul son bras gauche lui permet encore un peu de mobilité. Totalement dépendante pour chaque acte de la vie, incapable de se retourner seule dans on lit ou de se redresser dans sa chaise, Mme VN. est donc constamment en attente d’un soutien ou d’une aide de la part du personnel. La douleur engendrée par la position assise l’oblige à retourner dans son lit dés la fin du repas de midi. Malgré cette souffrance, malgré les conséquences subies de la vie et de son accident cérébral, Mme VN. ne se plaint jamais. Ne se fâche jamais. Ne rouspète jamais. Elle demande les choses. Gentiment et calmement. Sa voix est douce et chaleureuse, chantante. Parfois elle doit redemander une deuxième, voire une troisième fois. Mais jamais la tonalité ne sévit ou la mélodie ne s’aggrave.

Une permanente impeccable et de grosses lunettes attachées à un collier encadre son visage doux et rond. Tous les matins, vers 11h30, elle vient boire son petit pineau avec les autres résidents dans le jardin d’hiver. 

intouchables-bg

Ses colocataires sont aux petits soins avec elle. Ils vont lui chercher son apéro, lui prépare une paille et l’aide à tenir son verre de sa main valide. Elle colorie en leur compagnie quelques dessins ou mandalas thérapeutiques, chante lors de l’activité « musique » du vendredi matin, et participe comme elle peut à la gymnastique en groupe deux fois par semaine. Elle profite pleinement de ses moments de chaleur et de partage avant de retrouver la solitude de sa chambre et de son lit pour le reste de la journée. Et là, … elle regarde la télévision .Elle connaît toutes les séries de l’après-midi, connaît les horaires et les chaines à programmer. Elle est la reine de la zapette et du téléphone qu’elle utilise plus facilement que la sonnette dés qu’elle a besoin de quelque chose. Toujours avec sa seule main valide.

Intouchable-omar-sy-Francois-cluzet

S’occuper de Mme VN n’est pas, au vu de son poids et de sa corpulence, une affaire aisée. Coralie est toujours volontaire pour s’occuper d’elle. Elles ont en effet très vite su trouver la manière de s’apprivoiser et de se comprendre. Leur gentillesse respective les a peut être rapprochés. A moins que ce ne soit leur douceur cachée au fond de leur corps trop encombrant qui les a aidées à se comprendre. Tout ne s’explique pas nécessairement. Mais ces deux-là s’apprécient, se soutiennent, et sont bénéfiques l’une pour l’autre. Coralie amène d’ailleurs fréquemment, quand elle est en congé, Mme VN. au restaurant au coin de la rue, pour le repas de midi. Grâce à elle, Mme VN. sort un peu le bout de son nez de la Résidence, prend l’air et admire la nature qui entoure la Maison. Quand elle travaille de nuit, Coralie prend ses quartiers dans la chambre de Mme VN. et y passe son temps, entre les différents tours de change et les réponses aux sonnettes et appels des résidents. Elles regardent un film ensemble et papotent.

Elles se ressemblent toutes les deux. On pourrait les imaginer issue du même arbre généalogique, de la même souche. Un duplicata de la même personne, à 60 ans d’écart.

Coralie la sauvageonne et Mme VN, la philanthrope, deux âges, deux personnalités, un même lien, l’amitié.

241514

Photos du film "Intouchables"